21 août 2017

Réutilisation des eaux usées traitées : un potentiel sous-exploité en France

Réutilisation des eaux usées traitées : un potentiel sous-exploité en France
Le mercredi 9 aout, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont présenté leurs axes d’actions sur la gestion quantitative de l’eau. En effet chaque année en France, lorsque la saison estivale commence et que les touristes affluent, les nappes phréatiques, les cours d’eau et les plans d’eaux atteignent des seuils critiques dans de nombreuses régions, et les préfets doivent prendre des mesures restrictives afin de préserver l’environnement et la santé publique. Mais si la consommation humaine pompe dans nos réserves naturelles, les quantités d’eaux usées disponibles augmentent mécaniquement. Cette ressource est encore considérée comme un déchet en France, et l’on dépense beaucoup d’énergie pour la traiter avant de rejeter ces hectolitres dans le cycle de l’eau. Il existe pourtant de nombreuses techniques et stratégies pour réutiliser ces eaux usées traitées, créant de nouvelles synergies permettant de réduire notre impact sur notre environnement.