5 juillet 2017

Elisabeth Borne lance le grand virage de la politique des transports

Elisabeth Borne lance le grand virage de la politique des transports
Dans une interview aux « Echos » , Elisabeth Borne confirme la « pause » annoncée samedi par Emmanuel Macron dans le lancement de nouvelles grandes infrastructures. La ministre chargée des Transports prend soin de ne citer aucun projet nommément, mais la décision vise manifestement la réalisation de nouveaux axes TGV (dans le Sud-Ouest ou entre Poitiers et Limoges, par exemple), ainsi probablement que le projet de canal Seine-Nord. Le feu vert à la construction de l'autoroute A45 entre Lyon et Saint-Etienne sera lui aussi retardé. Et les élus concernés devront attendre la future loi de programmation, qui doit être votée au premier semestre 2018, pour savoir si le projet qu'ils poussent est différé de quelques mois... ou de quelques années....
Les fédérations de transporteurs routiers risquent de monter eux aussi au créneau : si Elisabeth Borne écarte une renaissance de l'écotaxe, elle annonce clairement sa volonté de dégager de nouvelles ressources en taxant le transport de marchandises poids lourds. La démarche ne devrait concerner toutefois que certaines routes nationales et certaines régions, ce qui devrait réduire les oppositions. Source : Les Echos
Voir aussi : Le gouvernement envisage une nouvelle taxe poids lourds, sans relancer l'écotaxe (Le Parisien)