3 janvier 2017

Plateforme « Transpolis » : l’Autorité environnementale recommande un suivi rigoureux des impacts

Plateforme « Transpolis » : l’Autorité environnementale recommande un suivi rigoureux des impacts
L'Autorité environnementale recommande un suivi des impacts sur les milieux naturels, pour le développement de la plateforme d’innovation et de recherche « Transpolis » concernant les transports et la ville du futur sur le site des Fromentaux, dans l'Ain. Le projet Transpolis présenté par l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR) vise à créer une plateforme d’expérimentation et de recherche dédiée aux transports collectifs urbains de personnes et de marchandises.
Transpolis sera composé du site actuel de la Valbonne, inchangé par le projet, et de 70 hectares au sud du site des Fromentaux situé dans la plaine de l’Ain, à une dizaine de kilomètres au nord-est de la Valbonne. Ce site présente des enjeux en raison des habitats naturels qu’il abrite. La mise en service du projet, dont le coût estimé est de 23 millions d’euros hors taxes, est visée pour fin 2018.