30 juin 2017

Pour survivre, les grandes entreprises doivent oser expérimenter - HBR

Pour survivre, les grandes entreprises doivent oser expérimenter - HBR

I pour Idéation
L’innovation est une idée qui rencontre son marché (lire aussi la chronique : « L’innovation, ce n’est pas la créativité »). Or, le marché à venir n’est pas aisé à cerner. Il est même volatile. Cette rencontre ne peut alors se faire que si l’entreprise prend le temps, durant sa phase d’idéation, d’observer les usages et les comportements pour identifier les besoins réels et concrets de ses clients.
Pour y parvenir, il faut créer les conditions propices et des pratiques favorisant l’émergence d’idées neuves. La mise en place d’une culture de l’innovation prend du temps et nécessite un effort constant, cela requiert également une grande cohérence entre l’ambition et les actions au quotidien.
Pour créer cet écosystème ouvert, dans et autour de l’entreprise, celle-ci doit s’appuyer sur ses collaborateurs, sur des partenaires technologiques, sur des start-up, sur des écoles, sur des universités et sur des incubateurs, sans oublier de coconstruire avec ses clients.
Autre étape importante de la phase d’idéation : la sélection des idées. Car innover, c’est aussi renoncer pour mieux se concentrer sur les idées offrant le meilleur potentiel.